jeudi, décembre 1Blog de musique

Vox MV50 AC : Cet ampli en vaut-il la peine ?

5/5 - (1 vote)

Vox MV 50 AC

En résumé

Qualité de fabrication 86%
Apparence 89%
Fonctionnalités 86%
Sonorité 90%
Prix 92%
4.3/5
4.3/5

Choisir l'ampli Vox MV 50 AC ?

Avantages

  • Prix accessible
  • De nombreux sons AC authentiques, allant des Beatles et de Hank à Rory et presque Brian May.
  • Innovateur

Inconvéniants

  • S’il y avait juste un peu plus de gain disponible, le AC serait merveilleux.
    (La version rock donne ce gain supplémentaire).

Vox MV 50 AC : Notre avis en détail

Voici tout ce dont vous devez savoir, en détail, avant de passer à l’achat de cet ampli de guitare électrique !

Histoire et réputation de l'ampli

Vox a toujours eu une présence imposante sur la scène de la musique populaire. Il est possible de reconnaître le son de leurs amplificateurs sur la plupart des grands disques de rock.

Face à l’évolution des demandes des musiciens, Vox a dû s’adapter, innover et repenser ses produits pour répondre à ces besoins. L’une des principales quêtes a été d’obtenir un bon son dans un petit ampli transportable, utile pour les musiciens qui sont toujours en déplacement.

Les nouvelles têtes MV50 de Vox ne sont pas beaucoup plus grandes qu’une pédale de guitare et sont disponibles en trois versions différentes : Clean, AC et Rock. AC est destiné à capturer le son du classique Vox AC30, et c’est le modèle que nous regardons aujourd’hui.

Apparence

L’ampli a un châssis en acier noir et chromé ; une fenêtre en forme de diamant sur le dessus montre la valve 6P1, alors que la caractéristique principale du panneau de contrôle est un VU-mètre rétro-éclairé. En retirant quatre petites vis, le couvercle s’ouvre, exposant une œuvre d’art miniature de l’ingénierie de production, où pratiquement chaque centimètre cube d’espace est rempli de quelque chose.

Nous aimons le panneau de commande à dos incliné et le motif en losange à code couleur derrière le célèbre logo Vox, qui donne au MV50 un look rétro-moderne distinctif.

Commandes et Fonctionnalités

Cet amplificateur comprend trois petits boutons chickenhead pour le gain, la tonalité et le volume, en plus d’une seule prise d’entrée. Une sortie casque/enregistrement avec haut-parleur et un commutateur EQ sont situés sur le panneau arrière. Le commutateur EQ permet aux utilisateurs de modifier la sortie entre une réponse plate destinée aux grands baffles et une augmentation des basses compatible avec le BC108, le baffle compagnon du MV50.

Un interrupteur d’alimentation avec une fonction « Eco » qui éteint le MV50 après environ 15 minutes d’inactivité, une sortie haut-parleur unique avec impédance commutable de quatre, huit et 16 ohms, et un connecteur pour la source d’alimentation CC 19 volts de type ordinateur portable sont également inclus.

Si la puissance de la classe D délivre un maximum de 50 watts dans une charge de quatre ohms, la véritable révolution se situe au niveau du préampli. Ce MV50 utilise des valves – pas n’importe quelle valve mais un nouveau design appelé Nutube 6P1. Une astucieuse réflexion latérale des propriétaires de Vox, Korg qui utilise une minuscule fraction de l’énergie d’une 12AX7.

Sonorité

Grâce à l’adaptateur d’alimentation DC externe, cet amplificateur est très silencieux, ne présente pratiquement aucun hum, et des niveaux de sifflement extrêmement bas. Il y a plus d’options tonales que vous ne le pensez, étant donné qu’il n’y a que trois réglages sur le panneau avant. L’ampli est réglé comme il faut.

Le MV50 AC reproduit avec précision le médium insaisissable et les aigus carillonnants de l’AC30, ainsi qu’un vrai grind de classe A à des niveaux de gain plus élevés, ce qui le rend idéal pour les morceaux des Beatles, de Tom Petty et de Rory Gallagher, et pas trop différent de Brian May à volume maximum.

La réaction compulsive de ces cerveaux semble « authentique », comme on dit. Les anodes du 6P1 qui clignotent pendant que vous jouez sont la preuve que vous n’êtes pas branché à une imitation numérique mais plutôt à de vrais amplis. Les vraies dynamiques à lampes ont une tonne d’harmoniques et se renforcent au fur et à mesure que vous jouez. Plus vous diminuez la puissance de la guitare, plus elles deviennent douces.

Taille et poids

Le but de cet ampli est de le rendre petit et puissant… Et bien Vox l’a fait. Avec seulement 540 g et 13,5 x 7,5 x 10,0 cm, cet ampli peut vraiment briller. Nous vous assurons que cet ampli va révolutionner.

Prix

Un autre point intéressant est son prix. Compte tenu de la tonalité et des sons que vous obtenez, 200 euros ne semblent pas être si chers.

Informations complémentaires sur cet ampli

Voici quelques autres informations intérressantes à savoir sur le Vox MV 50 AC

Le baffle BC108 à portique spécialement conçu est incroyablement fort pour sa taille et très utilisable pour les concerts de faible puissance, tandis que brancher le MV50 sur un 4x12 libère des niveaux de volume suffisants pour la plupart des petits concerts dans les pubs. Pour l'enregistrement à domicile, vous pouvez déconnecter le haut-parleur et utiliser l'excellente sortie casque/ligne pour obtenir des résultats de niveau professionnel.

Vox MV50 AC est une tête d'amplificateur pour guitare électrique. C'est un mini amplificateur de 50 watts que grace à la technologie Nutube offre une véritable performance d'amplificateur à lampes.

Vox a sorti deux autres versions en plus de l'AC. Celles-ci changent un peu :

Vox MV 50 Rock

Vox MV 50 Clean

Entre les principales alternatives du Vox MV50 AC, nous vous recommandons de jeter un coup d'oeuil à ces amplis : 

Une bonne alternative pour les débutants pourrait être le Orange Micro Dark ou le Orange Micro Terror.

 

  • Préamplificateur analogique avec technologie Nutube
  • Puissance: 50 Watt
  • Amplificateur de classe D
  • Contrôles: Gain, Tone, Volume
  • Commutateur EQ à l'arrière pour réglage du baffle
  • Sortie ligne/casque avec simulation de baffle
  • Sélecteur d'impédance: 4, 8 ou 16 Ohm
  • Commutateur de mode ECO
  • Dimensions: 135 x 75 x 100 mm
  • Poids: 540 g

Lucio Laria - Auteur Guitariste

Lucio Laria

Guitariste & Responsable Éditorial

            Sur l’auteur

Formé à la guitare en Argentine, à la « Yamaha Musical Academy Caballito », et puis avec Lucas Sedler (guitariste du célèbre groupe de blues « Memphis la Blusera »), Lucio adore partager ses connaissances de guitare chez nous. 

Guitariste depuis 10 ans, il adore jouer surtout du blues et du rock. Lucio sera donc la personne à charge de vous apprendre la guitare ainsi que relire tous les articles publiés sur le site et les valider. 

Vous êtes en bonnes mains avec lui !