Que sont les accords de guitare et comment les construire ?

5/5 - (1 vote)
Que sont les accords de guitare et comment les construire ?

Dans ce guide de la construction des accords à la guitare, nous allons découvrir la logique derrière les formes d’accord que vous connaissez. Après cette leçon, vous comprendrez pourquoi un accord se joue d’une certaine façon, et vous pourrez le transposer dans n’importe quel autre partie de votre manche. Plus aucun accord ne sera un secret pour vous !

Un accord de guitare est une combinaison de notes jouées simultanément sur les cordes de la guitare. La plupart du temps, il se compose de trois notes ou plus, formant une sonorité spécifique. Chaque accord a une structure spécifique qui détermine son son et son nom. Cette structure est basée sur la théorie musicale et implique des combinaisons de notes tirées d’une échelle musicale, comme la gamme majeure ou mineure.

Exemple: un accord majeur est généralement composé de la première (la fondamentale), la troisième et la cinquième note d’une gamme majeure.

Les intervalles : une notion clé pour construire des accords

En guitare, un intervalle représente la distance entre deux notes. Chaque intervalle a un nom (comme « tierce » ou « quinte ») en fonction de la distance avec la note de départ (appelé « Fondamentale »). À la guitare, cela se traduit par le nombre de cases qui séparent ces deux notes sur le manche. 

Comprendre les intervalles vous permettra de voir comment les accords sont formés et comment les notes interagissent entre elles.

  • Les tons et demi-tons : Un ton est l’intervalle entre deux notes séparées par deux frettes. Un demi-ton, est l’écart entre deux notes adjacentes, séparées par une seule frette. Un ton est équivalent à deux demi-tons. Par exemple, pour passer de Mi à Fa, vous avancez d’un demi-ton (1 frette). Pour passer d’un Mi à un FA#, vous avancez d’un ton (2 frettes). 

  • Les notes dièse et bémol : Une note dièse (♯) est une note augmentée d’un demi-ton, par exemple, de C à C♯. Un bémol (♭) abaisse une note d’un demi-ton, comme de D à D♭. Attention, certaines notes n’ont pas de # ou ♭. Par exemple, si vous avancez le Mi d’un demi-ton, vous tombez sur un Fa, et non un Mi#. 

Comprendre la formation d'un accord de guitare

Maintenant que vous avez compris les intervalles (les distances entre les notes), vous pourrez comprendre la construction des accords. 

Les composants essentiels d’un accord majeurs sont la fondamentale, la tierce et la quinte. À partir de ça, d’autres notes, comme la septième, octave ou neuvième, peuvent être ajoutées pour enrichir l’accord. 

  • La Fondamentale : La fondamentale est la note qui donne son nom à l’accord et sert de point de référence. Par exemple, dans un accord de Do majeur (C), la note C est la fondamentale.

  • La Tierce : La tierce détermine si l’accord est majeur ou mineur. Dans une gamme majeure, la tierce est située deux tons au-dessus de la fondamentale. Par exemple, dans l’accord de Do majeur, la tierce est E. Pour un accord mineur, la tierce est abaissée d’un demi-ton, donnant une sonorité plus mélancolique à l’accord.

  • La Quinte : La quinte se trouve trois tons et demi au-dessus de la fondamentale. Dans notre exemple de Do majeur, la quinte est G. La quinte renforce la fondamentale et ajoute de la stabilité à l’accord. 

  • Les Octaves : L’octave est la même note que la fondamentale, mais à une fréquence double, ce qui la rend plus aiguë. Jouer des octaves dans vos accords peut lui donner un peu plus de couleur à l’accord.

Exemple de la composition de l’accord Do Majeur

Les différents types d'accords

Nous allons ici évoquer les principaux types d’accords que l’on peut retrouver en musique et comment les construire.

Les accords majeurs

Les accords majeurs sont formés de la fondamentale, de la tierce majeure (deux tons au-dessus de la fondamentale) et de la quinte (trois tons et demi au-dessus de la fondamentale). Par exemple, un accord de Do majeur (C) comprend les notes C (fondamentale), E (tierce majeure) et G (quinte).

Les accords mineurs

Les accords mineurs se composent de la fondamentale, de la tierce mineure (un ton et demi au-dessus de la fondamentale) et de la quinte. Dans un accord de La mineur (Am), les notes sont A (fondamentale), C (tierce mineure) et E (quinte).

Explication accord Do mineur (Cm)
Construction de l'accord Do Mineur

Les accords septième

Les accords de septième ajoutent une quatrième note, la septième, à l’accord triadique de base. Dans les accords de septième dominante, par exemple, la septième note est un ton et demi sous l’octave de la fondamentale. Un accord de G7 inclurait G (fondamentale), B (tierce majeure), D (quinte) et F (septième).

Les accords neuvième

Les accords de neuvième comprennent la neuvième note de la gamme en plus des composants d’un accord de septième. Ils offrent une sonorité riche et complexe. Par exemple, un accord de C9 contiendrait C, E, G, B♭ (septième) et D (neuvième).

Les accords augmentés

Un accord augmenté a une quinte augmentée (un demi-ton au-dessus de la quinte juste). Par exemple, un accord de C augmenté (C+) comprendrait C, E et G♯.

Les accords diminués

Les accords diminués sont tendus et mystérieux, formés d’une fondamentale, d’une tierce mineure et d’une quinte diminuée (un demi-ton sous la quinte juste). Un accord de C diminué inclurait C, E♭ et G♭.

Les accords ouverts

Les accords ouverts utilisent des cordes à vide pour une sonorité résonnante et ample. Ils sont souvent les premiers accords appris par les débutants, comme le D majeur, qui utilise trois doigts et une corde à vide.

Les accords barrés

Les accords barrés permettent de jouer un accord en utilisant un doigt pour « barrer » plusieurs cordes à travers une frette. Ils sont mobiles sur le manche, permettant au guitariste de jouer le même accord dans différentes tonalités.

Les accords de puissance

Les accords de puissance, ou « power chords », sont des accords simplifiés souvent utilisés dans le rock et le metal. Ils se composent uniquement de la fondamentale et de la quinte, parfois avec l’octave ajoutée, comme dans un accord de E5 (E, B, E).

Comment maîtriser la construction d’accords à la guitare ?

Voici les étapes que je recommande de suivre aux élèves afin de leur permettre de comprendre comment construire des accords de guitare.

  1. Démarrez par apprendre à lire les diagrammes d’accord.

  2. Ensuite, apprendre les accords de base :  Do, Ré, Mi, Fa, Sol et La. En majeur et en mineur, ça fait 16 accords. Vous devez être capable de les jouer sans réfléchir. C’est une base importante pour la suite.

  3. Familiarisez-vous avec les intervalles et les principes de base comme les notions de fondamentale, de tierce, de quinte et septième. Une fois ces différentes notions maîtrisées, vous pourrez vous mettre à construire des accords.

  4. Entraînez-vous à reconstruire les accords majeurs à la guitare. Pour chacun de ces accords, identifiez la fondamentale, tierce et quinte. Entrainez-vous avec la forme d’accord ouvert, mais aussi en accord barré.

  5. Transposez les accords majeurs dans d’autres endroits de la guitare. Par exemple, faites ces accords avec la fondamentale dans la 4ᵉ corde.

  6. Ensuite, faites pareil mais avec les accords mineurs, septièmes et neuvièmes.

  7. Finalement, jouez à construire les accords diminués et augmentés.
Suivez ces étapes et après un week-end de révision intense, je suis certain que vous maîtriserez parfaitement la construction des accords de guitare !
Lucio Laria - Auteur Guitariste

Lucio Laria

Guitariste & Responsable Éditorial

            Sur l’auteur

Formé à la guitare en Argentine, à la « Yamaha Musical Academy Caballito », et puis avec Lucas Sedler (guitariste du célèbre groupe de blues argentin « Memphis la Blusera »), Lucio adore partager ses connaissances de guitare chez nous. 

Guitariste depuis plus de 10 ans, il adore jouer du blues et du rock. Lucio sera donc la personne à charge de vous apprendre la guitare ainsi que relire tous les articles publiés sur le site et les valider. 

Vous êtes en bonnes mains avec lui !